Pascale Angelosanto, photographe


© Pascale Angelosanto 2009-2015 - Tous droits réservés - Dernière mise à jour : 09/05/2015 - Webmaster : Pascale Angelosanto

Les images contenues sur ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent être utilisées sans autorisation.- All images are the copyrighted property of Pascale Angelosanto and are fully protected by international copyright laws.

Rejoignez moi :

100% Bios

"Pascale est née dans le Val de Marne en 1969. La photo, c’est une passion. Une vieille passion puisque dès l’enfance elle s’amusait déjà à fixer ce qu’elle avait sous le nez. Les photos d’enfants, c’est extra. Ils ont une vision bien particulière de ce qui les entoure… un morceau de ceci, un morceau de cela. Bref, devant le mitraillage, les parents de Pascale ont décidé de lui offrir bientôt son premier Réflex. Et là, c’était parti !

Inscription dans une association d’amateurs photographes, achat de matériel toujours plus professionnel puis…plus rien. C’est la pause. Pendant plusieurs années. C’est la vie, on ne fait pas toujours ce qu’on aimerait le plus faire ! Mais, chassez le naturel il revient au galop n’est-ce pas ? Eh oui, Pascale a rechuté. Il y a trois ans. Et franchement, c’est tant mieux ! Depuis un an, ses recherches portent sur les villes la nuit. Étrange ? Pas tant que ça. La nuit, c’est aussi toute une histoire. Entre les jeux d’ombres et de lumières, Pascale dit qu’elle cherche l’intemporalité. Elle veut arrêter le temps.

On adore le résultat !"

Sandrine, responsable des expositions du Sputnik, 2011.

1969, arrivée mouvementée par une journée de chaleur et de vacances.

Il en reste l'amour des jours d'été et des pays chauds.

Cascadeuse dès bébé et quelques fêlures. Il en reste aussi quelque chose, si, si !

Grandit... un peu.

Un appareil photo en mains très tôt... et la tendance à couper les têtes. Mais uniquement sur papier, ouf.

De ces petits appareils dans lesquels on glissait un rouleau de pellicule. On poussait le bouton, clic – clac, on enroulait...

Se prend au jeu. Du petit clic-clac qui tient dans la poche, passe à son premier réflex et en profite pour s'inscrire à une association photo dès la fin de son adolescence.


Puis arrêt sur image.

Longtemps.


Avant de reprendre l'appareil photo en mains, il y a quatre ans.

Et la découverte de nouveaux horizons et terrains de jeux : Internet et le numérique, sans pour autant basculer dans la retouche/le montage numérique.

Les premiers commentaires encourageants sur ses photos, les premiers projets, des expositions en solo...

Résolution 2010. La voici à se déclarer « photographe auteur ». Il fallait oser !

Montrer et finalement se dévoiler, un peu.

Oser écrire aussi, à peine. En lien avec la photo, créations de « montages » photos/poèmes.

Adopter une démarche photographique créative en gardant à l'esprit l'esthétique, la pureté, la ligne directrice, l'Humain à travers des séries  qui se complètent à mesure du temps: « Des villes dans mes nuits », « Libertés » (projets en cours)...

Chercher à capter le geste, le regard, l’émotion dans ses photographies de concerts, de spectacles.

Garder cette liberté créatrice. Éviter les murs qui cloisonnent, enferment.


Et savourer de touchantes rencontres et collaborations, de beaux moments d'échanges et de partages à travers différents arts : de la photo à la poésie, aux chansons, aux spectacles vivants, aux arts de la rue, à l’humain... Anne Baquet, Michèle Bernard, Conseil Général du Val de Marne, Musiques Jeunes 94 pour le festival de jazz de St Louis (Sénégal), Chants de gouttière, Merlin Pord'Asso, MPT J Vallès Villejuif, Cie Bouche à Bouche...

Pascale Angelosanto, 2012